mardi 5 juin 2018

Jouer au sable

D‌ésert de Wadi Rum, Jordanie - Claudie Fonteneau

9 commentaires:

  1. Une image qui me plaît beaucoup, qui contient tous les éléments de narration de l'histoire transmise : le lieu (le désert), le personnage (l'autochtone) et l'action incongrue (jouer avec du sable dans le désert).
    L'opposition de couleur entre le bleu du costume et l'ocre de l'environnement fait un super contraste qui focalise le regard sur le sujet.
    Si on voulait examiner ce qui pourrait être amélioré pour sublimer cette image, je proposerais de resserrer un peu le cadrage pour légèrement augmenter l'importance du sujet dans l'image et, en même temps, supprimer le petit bout de rocher à gauche.
    En post-traitement, j'éclaircirais un peu le personnage et surtout le sable qui s'écoule de sa main en traitement localisé puisque c'est lui le sujet principal, pour lui donner plus d'impact.
    Mais là, on est dans le peaufinage.
    Bravo pour avoir saisi cet instant.

    RépondreSupprimer
  2. et pour la mise en scène, comment as-tu fait ? je suppose que c'est le hasard qui a bien fait les choses. en tout cas j'apprécie, on se croirait en dehors du temps civilisé. Le marchand de sable est passé, il est temps d'aller se coucher !!

    RépondreSupprimer
  3. pour le sable de cette couleur, j'en ai vu la semaine dernière à RG.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. RG ? Donne un indice !

      Supprimer
    2. Ah ouais ! J'avais pas vu venir la balle de lob.

      Supprimer
  4. Marie Christine7 juin 2018 à 12:53

    Oui oui très sympa cette photo...superbe ambiance...bravo Claudie

    RépondreSupprimer
  5. Merci de vos commentaires. En fait c'était notre chauffeur du jour pour découvrir le désert de Wadi Rum, il nous a arrêté en haut d'une dune et c'est mis à l'écart pour nous laisser admirer... je le voyais assis à attendre et j'ai eu l'idée de ce cliché, je lui ai demandé ce geste qu'il a fait, c'est tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même McCurry fabrique aussi certains de ses clichés, alors il n'y a pas de honte ;-)

      Supprimer